EPEIRE 3D tisse sa toile pour révolutionner l’impression 3D industrielle

Créée en 2018 par 3 cofondateurs, EPEIRE 3D investit un créneau encore peu occupé : les imprimantes 3D à granulés. Après avoir déposé, en 2018, un premier brevet de propriété industrielle pour la création d’une solution innovante d’impression 3D à granulés, ils ont bénéficié du soutien de BPI France et d’une première levée de fonds pour réaliser leurs premiers prototypes.
Lancées officiellement dès le 15 janvier 2021, les machines d’EPEIRE 3D répondent aux exigences de la production industrielle.

Rencontre avec François MIGEOT, co-fondateur, Président et directeur R&D chez EPEIRE 3D.

Nouvel entrant sur les imprimantes à granulés, quels sont vos atouts pour réussir ?

Issues d’une démarche de R&D à destination de l’industrie et reposant sur des avancées technologiques majeures, nos imprimantes EPEIRE-T INDUSTRIES comptent bien bouleverser le monde de l’impression 3D : l’utilisation directe des granulés offre une liberté inégalée dans l’exploitation de matériaux normés, disponibles et non propriétaires et permet de réduire le temps de mise sur le marché et le coût des pièces produites.

Dès lors, nos machines présentent de nombreux atouts :

  • Une vaste palette de matériaux possibles : nos clients peuvent bénéficier d’une large variété de matériaux disponibles puisqu’il existe plus de 350 000 références de granulés de polymères, céramiques et métaux (Titane inclus), permettant de répondre rapidement à leurs attentes de fabrication. Les matériaux techniques (comme par exemple la fibre de verre ou le carbone chargé en métaux) ne perdent plus leurs propriétés physico-chimiques d’origine.
  • Réduction du coût de production de pièces : grâce à notre technologie, il est possible de réaliser une économie de prix des matières estimée de 55% à 95% par l’utilisation directe de granulés et la capacité de recyclage à 95% des matériaux utilisés (broyés, recyclés et biosourcés).
  • Norme par héritageréduction du temps de mise sur le marché : nos machines étant alimentées directement par des granulés, sans transformation intermédiaire, elles respectent pleinement les caractéristiques techniques, mécaniques et chimiques des granulés de matériaux normés des fabricants et fournisseurs internationaux reconnus. Le délai de mise sur le marché des pièces produites et les coûts associés sont ainsi réduits significativement.
  • Simplification des opérations de production et réduction des coûts associés : nous répondons à un véritable enjeu pour l’industrie puisque nos machines ne nécessitent pas l’utilisation de matière intermédiaire (pas de poudre, de laser, de gaz inerte), suppriment l’étape de nettoyage, et facilitent un déliantage/frittage plus rapide.
  • Format, débit et précision : nos machines ont des caractéristiques de répétabilité à +/-100 microns pour un format d’impression 500 x 450 x 500 mm et un débit de dépose jusqu’à 2.500 cm3/heure ce qui autorise une production industrielle de petites et moyennes séries à la fois fiable et économique.
  • Une consommation énergétique réduite : nous proposons une technologie innovante « Bulle chaude » sur l’imprimante EPEIRE T600 (brevet en cours de dépôt) qui permet de générer une zone chaude ciblée autour de la buse de dépôt sans avoir à chauffer l’ensemble de la chambre d’impression et donc de limiter les pertes de chaleur liées à l’extraction. Cette innovation brevetée permet de travailler des matériaux très techniques nécessitant une très forte chaleur.

Comment se décline la gamme EPEIRE 3D ? et pour quelles cibles ?

Innovante de par son positionnement, la gamme EPEIRE-T se veut hautement technologique, puisque nous avons déjà émis 9 brevets (dont 8 sont en cours de dépôt), et se compose de 3 imprimantes 3D FFD (Fused Feedstock Deposition : technique d’impression 3D basée sur l’extrusion et la dépose couche par couche de matière première normée non transformée fondue) dédiées respectivement aux polymères (plastiques), aux céramiques et aux métaux dont le Titane.

Epeire T-Titane

Depuis janvier 2021, l’objectif est maintenant de développer la commercialisation de la gamme au niveau national et européen sur des marchés diversifiés : l’industrie du recyclage, la santé (et le dentaire en particulier), le transport automobile et aéronautique, les fabricants de pièces en petites et moyennes séries, les bureaux d’étude et les prototypeurs, etc…

Plus précisément, la GAMME T-INDUSTRIES se compose de :

> EPEIRE T-600 : tous les polymères, chargés ou non (oléfines, styréniques, amides et carbonates – soit 99% des matériaux existants)

> EPEIRE T-MIM : impression des granulés chargés en métaux (inox, inconel, cuivre, aluminium) ou céramiques (Zircone, alumine…)

> EPEIRE T-TITANE : impression des granulés chargés en titane de type TA6V

👉 En savoir plus  : télécharger les spécifications techniques (PDF 11 pages)

Comment se compose l’équipe d’EPEIRE 3D ?

Bruno Pluchard, François Migeot et Olivier Grateau, les 3 co-fondateurs d’EPEIRE 3D.

L’équipe se compose aujourd’hui de :

  • François MIGEOT (co-fondateur), Président et directeur R&D, historiquement ingénieur calcul dans les transports (automobile et aéronautique)
  • Bruno PLUCHARD (co-fondateur), ingénieur matériaux, historiquement ingénieur plasturgiste et professeur en enseignement supérieur.
  • Olivier GRATEAU (co-fondateur), directeur commercial et communication.
  • Jeremy PEREL, ingénieur R&D
  • Maxence DEWYSPELAERE, technicien R&D
  • Pierre et Julien : nos stagiaires labo

De nombreux développements sont à venir, notamment sur de nouvelles solutions logicielles, une gamme d’imprimantes spécialement dédiées à la santé et le recrutement de nouveaux collaborateurs (notamment matériaux, achat et logistique).

Comment voyez-vous l’avenir, pourquoi pas une offre de matériaux qualifiés par EPEIRE 3D ?

Nous pensons fermement que l’avenir de l’impression 3D se fera avec des matériaux mères que sont les granulés. Notre bureau d’études est là pour aider à les qualifier et les mettre en œuvre avec notre technologie.

C’est aussi pourquoi nous développons des solutions logicielles spécifiques afin de pouvoir maximiser leurs performances, notamment au travers de notre slicer, couplé à un moteur de calcul par éléments finis.

Merci à François MIGEOT et à toute l’équipe Epeire3D pour cette interview !

>>> Découvrir EPEIRE 3D <<<

Lire aussi : le communiqué de presse EPEIRE 3D

Impression 3D à granulés

 Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

RETOUR